Home / REDAC EN VRAC / BNI Pau Fébus, le rebond

BNI Pau Fébus, le rebond

BNI Pau Fébus 17499364_679681862218008_1595022849980308479_nexiste depuis juin 2013. A l’époque, BNI Pau Navarre était contraint de refuser certains membres car leurs activités étaient déjà représentées. La création d’un second groupe devenait incontournable. Une vingtaine de membres se retrouvaient alors chaque jeudi matin.

Petit à petit, pour raisons diverses et variées, certains d’entre eux n’ont pas souhaité renouveler leurs adhésions… A la rentrée 2016, ils étaient 15.
« Il faut savoir que BNI estime que 15 membres est un minimum dans un groupe. En effet, on constate que le retour sur investissement est fonction de la taille du groupe et donc décevant en dessous de 15 membres. BNI gèle alors les cotisations le temps de retrouver des professionnels supplémentaires, explique Franck Zordan, Directeur Consultant du groupe BNI Pau Fébus. Cela ne veut pas dire que le groupe ferme, mais les réunions changent de format : comme avant un lancement, elles sont essentiellement informatives. Les membres ont alors pour mission d’inviter massivement pour faire connaître leur groupe et la méthode BNI ; dès lors que bon nombre de professions ne sont pas représentées, beaucoup d’invités peuvent avoir envie de se positionner : la place est libre. »
Fin février, une dizaine de professionnels a rejoint le groupe qui atteint alors le nombre de membres indispensable au relancement.

Le 6 avril, 120 personnes célébraient la réouverture du groupe Pau Fébus au restaurant L’Aygo. Deux objectifs étaient alors définis : faire connaître à tous ces professionnels le groupe, son fonctionnement et ses membres, et leur offrir la possibilité de se présenter à leur tour pour obtenir elles aussi des recommandations et mesurer ainsi les bénéfices d’entrer dans un groupe tel que BNI Pau Febus.
Après une réunion exceptionnelle, plus de la moitié des invités a demandé, via le questionnaire de satisfaction, à être invités une seconde fois.
Un mois plus tard, le nouveau bureau composé de Maître Christophe Arcaute (président), Nicolas Brethes (vice-président) et Alexandre Régimbeau (Secrétaire trésorier) est confiant sur l’avenir du groupe : « Six dossiers de postulation sérieux sont en cours de traitement. » Alors qu’il espérait arriver à 30 membres d’ici l’été, l’objectif semblerait pouvoir être atteint avant l’heure ; c’est plutôt motivant ; d’autant plus que tous trois mesurent déjà le dynamisme qu’entraîne naturellement l’augmentation du nombre de membres.

article rédigé dans le cadre de prestation de communication BNI Pays de l’Adour – juin 2016/juin 2017

Scroll To Top