Ah, le fameux syndrome de la page blanche.
On vous rabâche les oreilles qu’il faut absolument mettre du contenu sur votre site internet si vous voulez qu’il soit vu, mais décidément cet exercice n’est vraiment pas fait pour vous. Pas de panique, je vous livre ici quelques astuces pour rédiger vos articles.

Avant de commencer à écrire, il faut déjà se mettre à la place du lecteur : qui est-il ? Qu’a t-il besoin ou envie de savoir ? Que sait-il déjà ? On ne va pas parler de la même manière selon le public visé : à chaque cible, un ton, un vocabulaire bien choisi. C’est tout bête mais si vous employez des mots qui ne sont pas adaptés à votre public, le lecteur sortira de votre site pour en chercher la signification… pas sûre qu’il revienne…

Et puis, si vous voulez que votre lecteur lise votre article jusqu’à la fin, il faut lui raconter une histoire, l’emmener avec vous… Vous manquez d’inspiration ? Ayez le réflexe : Quand ? Où ? Qui ? Quoi ? Pourquoi ?
Par ailleurs, le lecteur derrière son écran est un humain, avec un coeur et capable de ressentir des émotions… Touchez-le : montrez des images, diffusez de la musique, mettez-le en haleine, surprenez-le, faites-le rire, rêver. Il faut que votre lecteur se dise « Whaou, c’est top, faut absolument que j’achète, que j’aille voir… ». Incitez-le à réagir, à être acteur. Attisez sa curiosité en ne dévoilant pas tout, en posant des jalons dans votre récit.

Enfin, soignez vos titres : il faut qu’ils donnent envie de lire vos articles, c’est la porte d’entrée de votre histoire !

Après le fond, la forme

Du rythme !
Faîtes des paragraphes ; une intro avec un plan détaillé, le corps de votre articles et ses parties distinctes, et enfin la conclusion. Mettez une accroche à chaque partie pour structurer le texte, permettre des pauses, et mieux assimiler le contenu. Faîtes des phrases courtes et mettez des mots en gras, en couleurs. Ajoutez des photos.

Et surtout, relisez-vous ! Evitez les fautes d’orthographe, de syntaxe…