écrivain publicECRIVAIN PUBLIC

L’écrivain public exerce une activité de services à l’intention de ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas écrire eux-mêmes. Il peut s’agir de personnes en difficulté sociale, qui maîtrisent mal la langue française et ont besoin du soutien d’un professionnel. Mais fort de son expérience relationnelle et humaine, l’écrivain public se fait également accompagnateur dans la rédaction d’écrits personnels (lettre intime, discours,biographie, pensées personnelles, histoire de famille…). Il s’adresse à ceux qui, comme dans d’autres domaines, préfèrent consulter un spécialiste pour des missions plus délicates (rédaction d’un curriculum vitae, relecture ou correction d’un mémoire, lettre officielle, discours…) ou fastidieuses(dossiers administratifs, impôts…).

L’écrivain public a ainsi une fonction propre, qui le distingue des autres acteurs de la vis sociale. Son activité est de nature à consolider les liens sociaux puisqu’il permet aux plus démunis de s’insérer dans la société, libère les personnes actives de certaines tâches administratives, maintient les relations écrites entre les gens ( faire-part, remerciements, félicitations, encouragement…) ou tout simplement, il peut réparer des liens familiaux endommagés par la vie. Contrairement à une idée répandue, rares sont les illétrés parmi les clients des écrivains publics. Beaucoup manquent de confiance en leur capacité à écrire seuls et ressentent le besoin d’être accompagnés. Ils cherchent un interlocuteur extérieur, neutre, étranger à leur affaire, qui les aidera à faire le point sur une situation devenue trop complexe. Une fois les faits énoncés clairement, les mots viennent aisément. Pour celui qui l’exerce, le métier d’écrivain public est donc extrêmement enrichissant. Et si certains y trouvent le moyen de concrétiser leur amour de la langue française, c’est surtout un métier de relations humaines où se partagent dans une relation de confiance, des émotions et des difficultés intimes.