COURRIER

tribunal_correctionnel_2008novembre 2011 : Comment ne pas être attendrie lorsque un papa m’appelle, un noeud dans la gorge et le coeur serré pour l’aider à rédiger un morceau de biographie de son fils pour le défendre auprès de la justice ? Là encore, confidencialité oblige, je ne rentrerais pas dans les détails concernant l’affaire judiciaire. Simplement, je réalise à quel point, être « écrivain public » demande de mettre de côté ses soucis pour comprendre le ressenti, interroger sans que ce soit de la curiosité mal placée ; en bref, une bonne dose d’empathie.
Et il me semble que je ne m’en sors pas trop mal.
Courage à ce monsieur qui m’a fait confiance…