formule-de-politesse-lettre-de-motivation« Des demandes de stages, de job, j’en reçois des dizaines chaque jour… Certains candidats ont un CV long comme un bras, et à moins qu’il soit très original et sorte du lot, je préfère m’attarder sur la lettre de motivation qui en dit beaucoup plus sur la personne qui l’envoie», explique F.Z, chef d’entreprise dans le 64.
Des employeurs comme lui, il y en a à la pelle. A vous de vous démarquer dans votre lettre… tout en disant l’essentiel.

C’est quoi l’essentiel ?
Prenez une page blanche ; notez vos idées ; posez-vous les bonnes questions. Le chef d’entreprise n’a pas de temps à perdre. Allez droit au but, et sachez exactement lui expliquer ce que vous attendez de lui : un CCD, un stage, un contrat en alternance… Mais il doit aussi être flatté que vous ayez pensé à son entreprise ; aussi, sachez lui dire pourquoi vous le contactez à lui et pas à un autre. Si vous voulez mettre en avant des informations sur la société, vérifiez bien vos sources : une petite erreur peut vous décrédibiliser. Vous devez aussi lui apporter quelque chose ; signifiez-le clairement sans vous survendre mais sans minimiser non plus vos compétences.Quelque chose dans votre parcours vous complexe ? N’en faites pas cas ici, vous aurez tout le temps d’en faire part à l’employeur lors d’un futur entretien. Le mot d’ordre : restez positif !
A présent, vous pouvez commencer à rédiger.
D’une manière générale, une lettre de motivation est composée de 4 paragraphes :
Commencez par la raison pour laquelle vous écrivez : réponse à une annonce, candidature spontanée, recommandation (ici, n’hésitez pas à mentionner le nom de votre contact).
Ensuite, parlez de votre parcours, des compétences que vous souhaitez mettre en œuvre au sein de l’entreprise.
Évoquez ensuite votre CV que vous joignez à votre lettre. Inutile de répéter son contenu, donnez-en simplement les grandes lignes.
Enfin, concluez avec la formule de politesse classique, et précisez que vous vous tenez désormais à sa disposition pour de plus amples renseignements.

En moyenne, un recruteur ne consacre pas plus d’une minute à la lecture d’une lettre de motivation. Soyez concis. Ne dépassez pas une page. Aérez votre lettre, et dégagez les paragraphes.
On a souvent eu coutume de préférer les lettres manuscrite. C’est vrai que c’est un plus, mais si vous avez une écriture de médecin, inutile de faire perdre du temps à déchiffrer vos hiéroglyphes, tapez-la à l’ordinateur.